Logo de Diadèmes.fr

Découvrez les plus beaux diadèmes royaux de Cartier

“Cartier, joaillier des rois et roi des joailliers”

Le diadème est l’un des symboles forts de la royauté et au fil des décennies, les souverains du monde entier ont défilé avec des pièces toutes aussi prestigieuses les unes que les autres, des parades [...] Suite de l'article après le slider.

Le diadème est l’un des symboles forts de la royauté et au fil des décennies, les souverains du monde entier ont défilé avec des pièces toutes aussi prestigieuses les unes que les autres, des parades d’apparats rendus possibles grâce au savoir-faire de réels talents. Parmi ces joailliers de renom, on distingue la maison Cartier qui a été fondée en 1847 par Louis-François Cartier, grand-père de Pierre, Pierre-Camille et Jacques Cartier.

3 en 1 : le diadème Cartier de Grace Kelly

Cartier n’est un grand joaillier comme les autres. "The" joaillier, c’est ainsi que le Prince de Galles, futur Edouard VII, l’a dénommé : "joaillier des rois, rois des joailliers", selon sa propre définition. Ces quelques mots ont déterminé le destin de la bijouterie d’antan aujourd’hui devenue une enseigne prestigieuse dans l’univers des bijoux de luxe.

Le diadème "Halo" de Kate Middleton

On rappelle que c’est à Jacques Cartier que le Prince de Galles a commandé ses fameux 27 diadèmes de couronnement qui a eu lieu en 1902. C’est donc suite à cette commande inédite qu’il fut proclamé joaillier des rois. Très vite, Pierre et Jacques Cartier firent le tour du monde en fabriquant de nombreux diadèmes royaux comme celui de la princesse Irina Youssoupoff, celui de Grace Kelly ou encore celui que Kate Middleton portait à son mariage.

Diamants et cristal de roche

Le talent de Cartier se définit à travers son savoir-faire en ce qui concerne la manipulation du platine, ce matériau précieux qui semble donner du fil à retordre à certains bijoutiers. C’est grâce à la maîtrise de cet art que Cartier doit sa renommée et continue aujourd’hui encore de nous faire rêver avec des pièces fabuleuses, solides, délicates et d’une extrême finesse renforcées par les diamants et autres pierres précieuses dont elles se parent.

Seule une poignée de femmes fortunées ont accès à ces bijoux exceptionnels.
Pour le commun des mortels, les diadèmes Cartier restent un rêve de princesse que l’on continuera d’admirer dans les magazines ou lors d’événements dédiés à l’enseigne, comme le salon qui a eu lieu au sein de la Cité interdite de Pékin.


Publié le par la rédaction de Diadèmes.fr, dernière mise-à-jour le 26 avril 2013.